Le Ministère du tourisme met le cap sur la redynamisation


Port-au-Prince, le 7 mai 2018 - Ministre C.E. Jessy Menos a été l’invitée ce lundi 7 mai 2018 du Ministère de la Communication d’Haïti, dans le cadre de son programme hebdomadaire ‘’Les lundis de la presse’’.




En effet, après une année à la tête du Ministère, Ministre Menos a revu son parcours et souligné les différentes actions menées avec succès, telles l’implémentation de l’École Hotellière, l’aménagement de divers sites touristes, la participation à diverses foires et les retombées positives, ainsi qu’un chiffre agrémenté de chambres d’hôtels et de touristes qui aujourd’hui frôle le million cinq cent mille touristes rien que pour l’année fiscale 2016-2017.



Entre bilan et perspectives, Ministre Menos a particulièrement mis l’emphase sur la redynamisation du Ministère du tourisme, ce à quoi elle compte parvenir à travers divers projets touristiques. En effet, huit (8) projets touristiques ont été validés par la Commission interministérielle des investissements touristiques, pour une enveloppe de $35 000 000 de dollars environ.



Également, un document de diagnostic institutionnel du Ministère du Tourisme devant permettre la redynamisation du Ministère par la création de nouvelles structures telles : la direction des Croisières, la Direction d’aménagement des sites et infrastructures touristiques et l’adoption d’un ensemble d’avant-projet de lois sur le secteur touristique, a déjà été élaboré dans l’objectif d’être soumis au Parlement dans un proche futur.



Ministre Menos travaille aussi sur l’inventaire de l’ensemble des sites touristes, a-t-elle annoncé à la presse présente, en précisant l’importance de tirer profit de nos divers sites et attractions, parce que ‘’le secteur touristique est le secteur le plus porteur de l’économie nationale’’, pour paraphraser Mme Menos.



Ministre Menos fait un appel à la conscience de chaque citoyen, particulièrement sur la question des déchets à travers le pays, mais aussi afin que tous nous parvenions à cette unité qui permettra d’à la fois préserver et protéger le pays, mais aussi de faire d’Haïti un endroit sûr pour les touristes, assurant ainsi un nombre croissant de ces derniers chaque année.